Rechercher dans ce blog

jeudi 14 novembre 2013

L'Atelier du mois de Novembre : l'Alimentation Vivante

Et voici le menu du 23 Novembre posé ;)))

Le thème est, comme je vous l'avais déjà communiqué, l'alimentation vivante - que j'affectionne tout particulièrement. 

Au programme de ce voyage :
- Soupe de carottes façon Thaï
- Riz au Panais, Dahl et Satay de patate douce
- Verrine de pommes au chutney épicé et onctueuse de bananes


Je vous proposerais un smoothie énergisant à votre arrivée, en guise de bienvenue pour débuter notre belle matinée. 


Lieu : Atelier de Soi, 27 rue Fernand Dol à Aix-en-Provence
Horaires : De 10h30 à 13h30
Tarif : 30€/personne - repas inclut




Rapide tour d'horizon au travers l'alimentation vivante

mardi 12 novembre 2013

Wok de légumes et "Seitan" maison à l’asiatique, salade de Roquette


Le mot "Seitan" signifie "protéine" en japonais.

C'est une protéine de blé qui convient parfaitement en remplacement de la viande chez les végétariens - toutefois, ayant programmé un repas sans gluten, nous l'avons confectionné dans ce sens, en respectant les bonnes associations.
A savoir que pour obtenir une protéine végétale complète, il est essentiel de respecter l'association : 3/4 de céréales (riz, épeautre, boulgour,.....) et 1/4 de légumineuses (pois chiches, lentilles, azukis, lupin,....).
Dans cette recette, les graines de lin, en tant que mucilage, ont un rôle de liant.

Allez, c'est partit pour les explications ;)



jeudi 7 novembre 2013

Le "Lâcher prise"


Le « lâcher prise » …..


…….Vaste, presque Indéfinissable pour certaines personnes, et Irréalisable pour d’autres qui courent toujours après le temps !

La société actuelle ne nous permet pas, ou que très rarement, de nous poser, de pouvoir mettre des mots sur nos maux, de s’imprégner de nos émotions !

Emotion vous dites ? Mais qu’est ce donc ? 

Il est vrai que les émotions sont passées, la plupart du temps, à la trappe par manque de temps, de savoir, d’éducation aussi parfois, nous courons après ce temps qui passe trop vite ; alors les moindres moments de répits, on aspire plus à se poser en famille, avec des amis, de sortir se distraire, marcher, aller au cinéma… mais que très rarement pour se poser avec nous-même, en notre fort intérieur et savoir vraiment ce qu’il s’y passe.
Et pourtant, la psychothérapie nous offre de plus en plus de techniques rapides pour faire face à nos peurs, nos angoisses, nos craintes ; mais règle-t-on vraiment l’origine ?
Pas complètement, c’est vrai ! on travaille essentiellement sur les conséquences des faits pour effacer la sensation associée.
Pleurer ? Crier ? Rire aux éclats ?…. lâche-t-on prise pour autant ? Est-ce que l’être humain n’aurait pas trop prit l’habitude de tout intellectualiser au détriment des sensations ? Mais qu’est-ce que l’on ressent vraiment au juste, et pourquoi ? Comment y faire face…. ?